A Toulouse, pris la main dans le sac dans une maison, trois hommes prétendent y dormir

Photo d’illustration d’un cambriolage. Image de jcomp sur Freepik

Dans la nuit du 20 au 21 juillet à Toulouse, trois hommes ont cambriolé une maison vide de leurs occupants, partis en vacances. En flagrant délit, les voleurs ont déclaré être entrés dans la maison pour y dormir. Les prochains mois, c’est en prison qu’ils dormiront.

Pris la main dans le sac

Dans la nuit de jeudi à vendredi, les policiers sont appelés vers 00h30 par une dame qui constate de la lumière chez son voisin, qu’elle sait en vacances. Rapidement sur place, ils tombent sur trois hommes au rez-de-chaussée de la maison, qui s’éclairent avec leurs téléphones portables et qui fouillent les placards. Ils ont dans leurs mains des sacs et des sacoches appartenant à la victime, remplis principalement de bijoux. Sans aucune résistance, ils sont ramenés au commissariat pour être interrogés.

voler ou dormir ?

Pour rentrer dans la maison, les trois malfrats se faufilent dans le jardin, arrachent le volet, puis brisent la vitre de la porte-fenêtre. Les trois hommes utilisent les outils présents dans le jardin de la victime. Pour ne pas laisser d’empreintes et d’ADN, ils sont équipés de chaussettes en guise de gants, et de masques chirurgicaux. Sans domiciles fixes, les accusés disent être rentrés par effraction dans le logement la nuit précédente pour pouvoir y dormir, pas pour voler. Mais pris en flagrant délit par les policiers, cet argument ne convainc pas le juge.

Les trois prévenus sont des algériens en situation irrégulière avec des obligations de quitter le territoire français (OQTF). Un seul est en récidive pour des faits similaires et sortait de prison il y a un mois et demi, il est condamné à dix-huit mois de prison. Les deux autres sont condamnés à huit mois de prison. Tous les trois sont maintenus en détention.

« Opération Tranquillité Vacances »

Averti par la police, le propriétaire a dû écourter ses vacances et a certifié que les outils utilisés pour l’effraction étaient bien les siens. Pourtant, le ministère de l’intérieur dédie une page internet spécifique pour lutter contre les cambriolages. Il y est recommandé de ne pas laisser « dans le jardin une échelle, des outils, un échafaudage ; ils offrent des moyens d’entrer chez vous.« 

Affiche « Opération Tranquillité Vacances »

Partout en France, les forces de police et de gendarmerie proposent le service gratuit « Opération Tranquillité Vacances ». En cas d’absence prolongée, il est possible d’en informer les forces de l’ordre. Elles se chargeront de patrouiller régulièrement près du domicile, « de jour comme de nuit, en semaine comme en week-end« . En cas d’anomalie constatée, elles peuvent même contacter les occupants. Une pièce d’identité et un justificatif de domicile suffisent pour s’y inscrire. Et depuis juin 2022, il est possible de le faire directement en ligne sans avoir à se déplacer à la police ou à la gendarmerie. De quoi partir l’esprit tranquille.

Publications similaires