Un homme qui surestime ses relations amoureuses harcèle ses ex-compagnes au téléphone

A Toulouse, un homme trop pressant avec ses ex-compagnes a été condamné à dix mois de prison sous bracelet électronique. Instable émotionnellement, il les harcelait au téléphone. « Quand on prend des nouvelles de quelqu’un on décline son identité. »  Ce sont les mots adressés par le procureur au prévenu âgé de 43 ans. L’homme a appelé…